Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 23:56

Lors d'une discussion avec un ami, j'ai mentionné le fait que Gengis Khan avait probablement retardé le réchauffement climatique d'une cinquantaine d'années, à cause du fait qu'il avait éliminé environ 40 à 50 millions d'humains lors de ses expéditions qui ne visaient qu'à faire en sorte qu'il devienne le maître absolu des populations qui existaient à cette époque. Mon ami ne semblait pas très convaincu du bien fondé de mon affirmation. Je lui ai alors expliqué que je faisais des extrapolations basées sur la diminution de la population planétaire due à ce guerrier sanguinaire qui avait surement eu un impact sur les quantités de CO2 émises au 13e siècle. J'ai expliqué à mon ami qu'à la mort de Gengis Khan, la population de la planète était de 300 millions d'humains, alors que sans lui elle aurait pu être de près de 350 millions (soit au moins 15% de plus).

 

Ce qui fait qu'on peut supposer que la population de la planète pourrait actuellement dépasser les 8 milliards. Toutes proportions gardées, la concentration de CO2 dans l'atmosphère serait de près de 450 ppm (parties par million). Aujourd'hui on peut parler de près de 400 ppm.

 

Ce 450 ppm a été défini comme étant un point de non retour, un effet de seuil, un point de bascule...ou si vous préférez un taux de CO2 dans l'atmosphère qui occasionnera une augmentation de la température planétaire moyenne de plus de 4 degrés Celsius d'ici l'an 2050 et possiblement 6 degrés Celsius avant la fin de ce siècle. Cela représente un seuil à partir duquel toute tentative pour revenir en arrière sera nulle et sans effet. Les efforts pour y parvenir seraient considérés comme trop colossaux et trop tardifs : c'est pourquoi on parle de point de bascule. On connaît la grande inertie de la biosphère (sols, océans et atmosphère). Les gaz contenus dans l'atmosphère prendront des siècles avant de se modifier et de se résorber. Quoi qu'il en soit, à moins que des mesures drastiques ne soient décrétées et appliquées, il est possible que ce point de non retour soit atteint avant le milieu de ce siècle.

Partager cet article

Repost 0
Published by Denis sur les changements climatiques.
commenter cet article

commentaires

Denis Laforme 26/10/2013 16:38

Correctiom : ...les impacts qu'ont eus...

Présentation

  • : Le blog de Denis Laforme.
  • Le blog de Denis Laforme.
  • : Vise à mieux faire comprendre les changements climatiques, leurs causes et les amorces de solutions possibles. En ce sens, on étudie le réchauffement climatique, le climat, l'effet de serre, les cycles glaciaires-interglaciaires, les économies renouvelables, les économies d'énergie et d'autres sujets connexes.
  • Contact

Recherche

Liens