Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2009 6 07 /03 /mars /2009 19:00

Alors que je faisais une recherche sur Google, je me suis retrouvé avec un projet Google qui se trouvait dans le texte ( le titre de cet article) . Il s'agit du Projet 10100 ( Projet 10 puissance 100) : original puisque le chiffre 1 suivi de  du chiffre 0 cent fois, se nomme googlo; d'où le nom Google. Toujours est-il que j'ai poursuivi ma recherche, ce qui m'a incité à présenter un projet. On proposait aux internautes du monde entier, 10 000 000$ pour les 5 meilleurs projets. Il fallait soumettre son idée au plus tard le 20 octobre 2008. Par la suite, par la suite il était prévu que Google  sélectionne les 100 meilleures idées et  les soumette au vote des internautes à partir du 28 janvier 2009. Ce vote populaire permettrait de sélectionner les 20 meilleurs projets soumis. Puis une équipe d'experts choisie par Google choisirait  les 5 projets gagnants. Victime de sa popularité, le Projet 10100  à reçu près de 100 000 idées. Le temps manquant pour en faire l'étude, Google a remis la date du vote populaire au 17 mars 2009. Comme indiqué dans le texte du projet, il faut s'inscrire pour avoir le privilège de voter. Étant donné que ma sensibilisation environnementale me rapproche considérablement de ce projet, j'ai pris la décision de soumettre une idée que j'ai intitulée:

PLUS D'ÉNERGIE AVEC MOINS DE COMBUSTIBLES FOSSILES.

1 kWh d'électricité investi dans une thermopompe eau-eau ou eau-air permet de retirer 4 ou 5 kWh d'énergie thermique (C.O.P. de 4 à 5), ce qui représente des économies de chauffage allant de 75% à 80%. Si on ajoute un désurchauffeur à la thermopompe, on peut également produire de l'eau chaude (rendement un peu moindre). En tenant compte de l'énergie que consomme la thermopompe, l'économie moyenne sur la facture du chauffage et de production d'eau chaude se maintiendra aux alentours de 60%.

150 000 résidences équipées de thermopompe de ce type génèrent annuellement des économies d'au moins 3 TWh. C'est l'énergie produite annuellement par une centrale hydroélectrique d'Hydro-Québec comme celle de Carillon (752 MW de puissance0 ou encore celle produite par une centrale thermique au charbon aux États-Unis (640 MW de puissance).

Qu'elle provienne de l'énergie verte ou d'une centrale au charbon, l'électricité ne changera pas l'efficacité de la thermopompe. Cependant, la centrale thermique a un faible rendement (pertes sous forme de chaleur) et produit des GES - y compris la vapeur d'eau- en plus de réchauffer et de polluer l'environnement.

Cette méthode , appliquée à grande échelle, possède un potentiel illimité. Elle permettrait l'élimination de plusieurs centrales thermiques au charbon. De plus, les économies en énergie électrique réalisées , par ceux qui produisent à partir d'énergies vertes, rendraient l'électricité (produite au Québec, par exemple) disponible pour remplacer celle produite à partir des énergies fossiles.

On pourrait éliminer quelques centrales thermiques au charbon ou éviter d'en construire d'autres. Il suffit d'utiliser plus d'électricité verte (hydroélectricité, éolien, photovoltaïque, etc. ) et d'en tirer un meilleur rendement.

La solution réside dans la thermopompe eau-eau ou eau-air qui retire la chaleur de l'eau avec un fort coefficient de performance (C.O.P.). Elle est utilisée en géothermie, mais les installations sont trop coûteuses. Il faut, plutôt, extraire l'énergie de nos étendues d'eau (rivières,lacs, fleuves et océans).

Abaisser la température de 1 mètre cube d'eau de 1 degré Celsius permet d'obtenir 1,17 kWh d'énergie thermique. Or, la ressource est illimitée. Par exemple, le Fleuve Saint-Laurent draine jusqu'à 10 000 mètres cubes d'eau par seconde. En abaissant 1 degré Celsius la température de 1% de cette eau, il serait possible d'en retirer 368 TWh d'énergie thermique à chaque année. Cela représente plus de 2 fois la production annuelle d'électricité d'Hydro-Québec.

Toute la population de la planète en bénéficierait. La réalisation de ce projet pourrait être tout aussi importante, profitable,utile et bénéfique pour la population que l'a été l'avènement de l'ordinateur (toute comparaison étant boiteuse). Et qui sait si, économiquement, pour la population en général ce ne sera pas encore plus rentable.

Bénéfices collatéraux :

Économies substentielles d'énergie.

Moins de réchauffement de l'air ambiant. Un fort pourcentage de l'énergie produite par les combustibles fossiles est perdue sous forme d'énergie thermique et d'énergie mécanique.

Abaissement de la température de l'eau (l'eau est rejetée plus froide par la thermopompe). Ces dernières , utilisées à grande échelle, permettraient d'abaisser la température moyenne de nos grandes étendues d'eau. Cela permettrait de conserver un couvert de glace plus longtemps, ce qui provoquerait moins d'évaporation d'eau et plus de réflexion de la chaleur vers l'espace (augmentation de l'albédo).

Diminution de la production de GES, ce qui limite l'augmentation de l'effet de serre. Moins d'émissions d'oxydes d'azote et d'oxydes de soufre seraient bénéfiques (moins de pluies acides).

En diminuant la consommation des combustibles fossiles on conserve le pétrole pour combler d'autres besoins ( plastiques, médicaments,etc.).

Tout cela devrait limiter l'intensité ou la force des ouragans, des tornades, des innondations, des sécheresses, des incendies des forêts et ralentir la fonte des glaciers.

En cas de panne d'électricité, une génératrice 4 fois moins puissante assurerait le chauffage de nos résidences (verglas 1998 à l'est du Canada).

Création d'emplois reliés à cette technologie.

Possibilité d'exploiter les services municipaux d'acqueduc pour acheminer l'eau nécessaire à l'exploitation de ces thermopompes.

Qu'en pensez- vous?






.

Partager cet article

Repost 0
Published by Denis Laforme
commenter cet article

commentaires

Denis Laforme 11/06/2012 17:15

Les thermopompes sont en mesure de retirer de la chaleur de l'eau de nos lacs, de nos rivières ainsi que du fleuve. Cette technique permettrait de grandes économies d'électricité au niveau du
chauffage et de la production de l'eau chaude dans nos maison.

anonyme 30/03/2009 17:29

Tous les Québecois se chauffent ils à l'electricité en vivant au bord du St Laurent ?

Denis Laforme 30/03/2009 19:17


C'est effectivement le cas. Un certain nombre de propriétaires se chauffent au gaz naturel, mais il s'agit d'une minorité. Il n'y en a pas suffisamment pour mettre en péril la réussite du projet
proposé.


Gilles Monette 08/03/2009 14:17

Voici ( Look careful money $$$$ with ) green boy Hamster with dcarbon+ in green action for car and truck diesel and gassoline

Check out this video! It's really cool!

http://www.dailymotion.com/user/DCarbon

www.dcarbon.com English and French Version




__________ Information NOD32 3742 (20090106) __________

Ce message a ete verifie par NOD32 Antivirus System.


Voici ( Look careful money $$$$ with ) green boy Hamster with dcarbon+ in green action for car and truck diesel and gassoline

Check out this video! It's really cool!

Contact Bernard Royer by phone, mail or by e-mail at info@dcarbon.com

Cotren inc
1553 chemin Pierre-Peladeau

Ste-Adele, Quebec, Canada J8B 1Z6


Telephone: 450 229 9533 Fax: 450-229-1834

Cell: 1 418 952 3907

E-mail: info@dcarbon.com

bernardroyer@usa.net






__________ Information NOD32 3600 (20081110) __________

Ce message a ete verifie par NOD32 Antivirus System.
http://www.nod32.com

Présentation

  • : Le blog de Denis Laforme.
  • Le blog de Denis Laforme.
  • : Vise à mieux faire comprendre les changements climatiques, leurs causes et les amorces de solutions possibles. En ce sens, on étudie le réchauffement climatique, le climat, l'effet de serre, les cycles glaciaires-interglaciaires, les économies renouvelables, les économies d'énergie et d'autres sujets connexes.
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Liens