Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2008 4 03 /04 /avril /2008 15:27
Le terme "biomasse" est utilisé pour désigner toute la matière vivante.  Maitenant, la biomasse désigne plus spécifiquement l'ensemble des végétaux desquels on peut générer de l'énergie.  Ainsi, la nature nous fournit une autre source inépuisable d'énergie renouvelable.


Le bois est une importante source d'énergie renouvelable.  Rappelons que la combustion du bois n'amène pas de rejet de CO2 supérieur à ce que l'arbre a retiré de l'atmosphère lors de sa croissance.  De plus, les poêles à combustion lente obtiennent maintenant des rendements énergétiques de l'ordre de 90 %.  L'utilisation de 4 mètres cubes de bois de chauffage permet d'éviter l'émission de 2,5 tonnes de CO2 (si l'arbre coupé est remplacé).


À partir de la biomasse, on peut fabriquer de l'éthanol et le mélanger à l'essence.  En plus, de réduire d'au moins 10 % les besoins en essence, il remplace efficacement et avantageusement d'autres constituants cancérigènes de l'essence.  En effet, étant donné que l'éthanol a un indice supérier d'octane, il peut remplacer des produits nocifs qu'on retrouve dans l'essence (benzène, toluène, xylène, butadiène).  Mélangé à 10 % avec l'essence, il peut être utilisé dans tous les moteurs d'automobiles sans qu'aucune modification ne soit nécessaire.  Cela amène une réduction de 25 % à 30 % des émissions de monoxyde de carbone (CO) et une réduction de 10 % des émissions de dioxyde de carbone (CO2).  Il est produit à partir du blé, du maïs, de la betterave et de la canne à sucre.  On travaille également à la mise au point de nouveaux procédés qui produisent de l'éthanol à partir des résidus de bois et des résidus agricoles.


L'éthanol est également utilisé pour fabriquer un ester, ethyl-tertio-butyl-éther ou ETBE.  Il est obtenu par la réaction entre l'éthanol et l'isobutène.  Il est produit en France (75 000  tonnes par année).  Il est utilisé comme additif (5 %) à l'essence en remplacement du plomb.


Une autre catégorie de biocarburants à laquelle on prévoit un avenir florissant est constituée des biodiesels.  Les oléagineux constituent la matière première des biodiesels.  Ils proviennent des graines de colza, de tournesol, de soja, de canola, etc..  On peut utiliser directement les huiles qu'on obtient, simplement en transformant les graines oléagineuses par un procédé sous pression puis par filtration.  Elles sont généralement utilisées dans un mélange avec le fuel.


On peut également faire réagir l'huile de colza avec du méthanol.  On obtient ainsi du diester et de la glycérine.

          Huile  +  méthanol  -->  diester  +  glycérine
           100g +       10g        -->    100g   +    10g


Ce diester est nommé biodiesel.  On le mélange au fuel à 5 % pour les automobiles et à 30 % pour le transport en commun.  Sa fabrication est réalisée à l'échelle industrielle en France dans des usines qui en produisent plus de 200 000 tonnes par année.


Globalement, l'exploitaion de la biomasse, de façon à en extraire un maximum d'énergie, doit inclure :

---Le bois

---Les cultures agricoles

---La tourbe

---Le recyclage des déchets agricoles et ménagers

---Les biogaz :

          *fermentation des décharges

          *ordures ménagères (méthanisation)

          *déchets et résidus :  - agriculture
                                                  - syviculture
                                                  - industrie
                                                  - traitement des eaux.


LES HUILES VÉGÉTALES RECYCLÉES

On doit souligner une belle initiative en matière d'exploitation d'énergie renouvelable.  Il s'agit de la production de biodiesel dans une usine située à Pontejos (région cantabrique) en Espagne.  La beauté du projet c'est qu'en plus d'exploiter la biomasse dans son procédé industriel, l'entreprise utilise également jusqu'à 20 % d'huile de friture. 


Le biodiesel obtenu est un combustible reouvelable.  Il est moins polluant que le diesel et en plus il est biodégradable à 98 % en 21 jours.  Il est obtenu à partir :

                           ---d'huiles végétales, 60 %;

                           ---d'huiles végétales recyclées, 20 %;

                          ---de méthanol, 20 %.


On peut également incorporer quelques autres substances recyclables au mélange.  Il sera utilisé avec le diesel ou en remplacement de celui-ci.  Ce combustible sera commercialisé au même prix que le diesel conventionnel et pourra être utilisé sans que le moteur ne soit aucunement modifié.


L'installation qui devait être opérationnelle à partir de l'été 2005 serait la plus grande dans le genre en Europe et aurait une capacité de production de 150 000 tonnes métriques par année.

Partager cet article

Repost 0
Published by Aucun
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Denis Laforme.
  • Le blog de Denis Laforme.
  • : Vise à mieux faire comprendre les changements climatiques, leurs causes et les amorces de solutions possibles. En ce sens, on étudie le réchauffement climatique, le climat, l'effet de serre, les cycles glaciaires-interglaciaires, les économies renouvelables, les économies d'énergie et d'autres sujets connexes.
  • Contact

Recherche

Liens