Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2008 1 25 /02 /février /2008 20:43
Effet d'emballement...
Effet de seuil...
Rupture de tendance...
Point de non retour possible : l'an 2040 ?

Actuellement, à cause de la précession des équinoxes en mode glaciaire et de l'excentricité qui place la Terre rapprochée du Soleil en hiver et éloignée en été, même si l'inclinaison de l'axe terrestre est moyenne, il se pourrait que ces conditions soient favorables à l'accumulation, en hiver , de neige aux hautes latitudes de l'Hémisphère Nord.  Cependant, l'accumulation de couches de glace nécessite une conjoncture favorable avec d'autres rétroactions allant dans le même sens.  Il se pourrait qu'elles soient suffisantes : diminution de l'activité des courants océaniques et forte activité des courants atmosphériques (importante différence de température entre la haute et la basse atmosphère).

Si pendant un hiver doux, l'air humide (océan chaud : beaucoup d'évaporation) permettait de bonnes accumulations de neige, il est possible que l'été frais qui suivra ne réussisse pas à éliminer toute la neige aux hautes latitudes de l'Hémisphère Nord.  Le processus de glaciation serait par le fait même amorcé.  La neige réfléchirait plus de rayons infrarouges dans l'espace (albedo de la neige fraîche : 85 % à 95 %) et pourrait ainsi contribuer au refroidissement nécessaire à la poursuite du processus.  Si en plus le courant chaud du Gulf Stream ralentit ou, pire, si sa branche nord ( Dérive Nord-Atlantique) diminue considérablement sa vitesse, alors rien ne pourra compenser ce refroidissement.  À partir de ce moment le processus de glaciation partielle ou même de glaciation pourrait s'installer définitivement le tout étant favorisé par un ensoleillement maximal l'hiver dans l,Hémisphére Nord  ( à cause de l'excentricité) et par la précession des équinoxes en mode glaciaire.  De plus, l'activité solaire sera décroissante après l'an 2040. Et si, en plus, une éruption volcanique se manifestait et causait un refroidissement, la glaciation pourrait se perpétuer d'elle-même.




Partager cet article

Repost 0

commentaires

Denis Laforme 01/08/2012 16:06

En fait, nous somme présentement à la fin d'un interglaciaire, ce qui signifie qu'une période glaciaire devrait normalement suivre. Cependant, le réchauffement climatique aidant,il est fort
probable que la prochaine glaciation s'en trouve retardée.

Présentation

  • : Le blog de Denis Laforme.
  • Le blog de Denis Laforme.
  • : Vise à mieux faire comprendre les changements climatiques, leurs causes et les amorces de solutions possibles. En ce sens, on étudie le réchauffement climatique, le climat, l'effet de serre, les cycles glaciaires-interglaciaires, les économies renouvelables, les économies d'énergie et d'autres sujets connexes.
  • Contact

Recherche

Liens