Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2017 4 09 /02 /février /2017 16:05

www.notre-planete.info : environnement, développement durable et sciences de la Terre


2016 : nouveau record de chaleur sur Terre (vidéo)

1 425 lectures / 5 commentaires08 février 2017, 17 h 58

anomalies-temperatures-annes-records-TerreRecords de températures enregistrés depuis 1880, par rapport à la température moyenne de 1980 à 2015
Crédit : NASA/Earth Observatory - Licence : CC0

Les années se suivent... et se ressemblent... 2016 vient de battre le précédent record de chaleur établi en... 2015 ! Année qui avait elle-même battu 2014. Bref, le réchauffement climatique est bien en marche depuis maintenant 35 ans.

Depuis 1880, 2016 est l'année la plus chaude jamais enregistrée sur notre planète, confirmant une décennie de records, selon les analyses de trois centres de données climatiques. L'augmentation de température est significative par rapport au XIXe siècle :

Principale cause : nos activités qui rejettent massivement des gaz à effet de serre dans l'atmosphère.

Le réchauffement climatique est un phénomène observé de manière significative depuis environ 35 ans et s'accélère depuis une vingtaine d'années. Ainsi, 16 des 17 années les plus chaudes se situent après 2001.

Anomalies de température de 1880 à 2016. Crédit : NASA's Goddard Space Flight Center/Kathryn Mersmann

Outre ce record planétaire de température, la température de l'eau à la surface de l'eau n'a jamais été aussi élevée depuis 1880.

Ce réchauffement climatique n'est pas uniforme à la surface du globe. Ainsi :

  • l'Amérique du Nord a connu son année la plus chaude,
  • l'Amérique du sud et l'Afrique ont connu leur deuxième année la plus chaude,
  • l'Asie et l'Europe leur troisième,
  • L'Australie sa cinquième.

Ce qui explique que le réchauffement peut être vécu et interprété différemment suivant les régions, certaines pouvant même connaître des fortes anomalies négatives de températures. Toutefois, à l'échelle planétaire et en moyenne, la température de surface de la Terre augmente.

De plus, en 2016, l'étendue de la banquise arctique fut la plus faible enregistrée depuis le début des relevés satellites (1979) avec seulement 3,92 millions de km². Quant à la banquise antarctique (pôle sud), sa superficie fut la deuxième plus faible depuis 1979 avec seulement 4,31 millions de km².

2017 : vers une nouvelle année record ?

Soulignons que le changement climatique ne s'accompagne pas forcément d'une augmentation linéaire de la température terrestre, année après année, mais peut également présenter des paliers, voire même des "accidents" sur certaines années, l'important est de considérer la tendance lourde, structurelle, sur le long terme, avec une variabilité naturelle liée à des cyles comme ENSO.
Ainsi, l'Institut Goddard pour les études spatiales de la NASA juge peu probable que l'année 2017 batte le record de 2016 à cause de la mise en place d'un phénomène La Niña - survenu fin 2016 - qui engendre des anomalies négatives de températures.

Cela fait maintenant 35 ans que le réchauffement climatique est nettement observé sur notre planète et nos dirigeants n'ont pris aucune mesure responsable et contraignante pour l'endiguer. L'heure est dorénavant à l'adaptation, il est déjà trop tard.

Partager cet article

Repost 0
Published by Denis sur les changements climatiques.
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Denis Laforme.
  • Le blog de Denis Laforme.
  • : Vise à mieux faire comprendre les changements climatiques, leurs causes et les amorces de solutions possibles. En ce sens, on étudie le réchauffement climatique, le climat, l'effet de serre, les cycles glaciaires-interglaciaires, les économies renouvelables, les économies d'énergie et d'autres sujets connexes.
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Liens