Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2015 7 13 /12 /décembre /2015 17:26

Un papier de Roméo Bouchard : ~~Ce serait bête de bouder l'énorme reconnaissance du drame du réchauffement climatique et de l'enjeu des hydrocarbures qu'a produit cette conférence, reconnaissance qui pour une première fois s'étend à l'ensemble des pays de la planète. De toute évidence, les gens qui y ont participé ont senti cette prise de conscience à l'oeuvre tant chez les politiciens que les hommes d'ffaires et les citoyens, et l'ont vue s'inscrire jour après jour dans le texte de l'entente qui a été unanimement adopté. C'est un pas énorme. Et nous en sentons déjà les effets chez nous avec le chemin de Damas du premier ministre Couillard: après la victoire de Cacouna, on peut parler déjà de la victoire d'Anticosti, et la table est mise pour la bataille finale sur l'oléoduc Énergie-Est. Nous entrons dans l'ère de la décarbonisation, tardivement, peut-être trop, mais nous y sommes. Il ne faut pas rêver pour autant. Cette euphorie risque de nous faire oublier que la décarbonisation souhaitée par l'entente ne résout pas à elle seule la menace qui pèse sur notre planète et notre espèce. 1. Les contributions prévues par les pays signataires sont bien en-deçà de celles requises pour atteindre la limite de 2 et surtout 1.5 degrés dans les faits. La décarbonisation de la planète est une révolution industrielle et culturelle sans précédent. On n'a qu'à penser chez nous aux sables bitumineux et au pétrole de l'ouest, au pétrole de schiste des Américains et au charbon un peu partout.. 2. Les grands investisseurs, même quand ils tournent au vert, pensent bien davantage à sauver leur mise qu'à sauver la planète. L'économie verte et les énergies vertes peuvent vite devenir un piège. 3. Les hydrocarbures ne sont pas les seuls responsables du réchauffement du climat: il ne faut pas oublier le reste: les élevages intensifs, la déforestation, la transformation des océans, le dérèglement des écosystèmes, etc. 4. Surtout, le réchauffement du climat n'est pas le seul facteur qui menace l'avenir de la Terre et des Humains: dans le contexte d'une population mondiale en croissance et en demande de confort, la croissance économique, indispensable au système actuel, implique un épuisement rapide des ressources naturelles, une pollution et un dérèglement des écosystèmes qui dépassent déjà les limites de la capacité de support de la Terre. La décarbonisation n'est donc qu'un élément, central sans doute, de la mutation rapide de notre économie et de notre civilisation requise si nous voulons survivre comme espèce. Et il faudrait être naïf pour croire que nos dirigeants, c'est-à-dire les riches et leurs agents publics, n'essaieront pas de saigner cette planète jusqu'à la dernière goutte aussi longtemps qu'ils pourront s'enrichir.

Partager cet article

Repost 0
Published by Denis sur les changements climatiques.
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Denis Laforme.
  • Le blog de Denis Laforme.
  • : Vise à mieux faire comprendre les changements climatiques, leurs causes et les amorces de solutions possibles. En ce sens, on étudie le réchauffement climatique, le climat, l'effet de serre, les cycles glaciaires-interglaciaires, les économies renouvelables, les économies d'énergie et d'autres sujets connexes.
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Liens